Le Portugal : la destination familiale parfaite

J’ai toujours été passionnée par les voyages. Avant d’avoir des enfants, mon univers au complet gravitait autour de ces quelques semaines dans l’année à parcourir le monde. C’était donc un objectif pour moi, en tant que mère, de trouver un moyen de partager ma passion avec mes minis. La principale différence c’est que, maintenant, à voyager avec des enfants est que maintenant je dois choisir mes destinations en fonction des besoins des enfants plutôt qu’en fonction de mon budget.

Notre dernier voyage en famille a été au Portugal. Je dois avouer que je ne pensais pas tomber à ce point sous le charme de ce pays. J’avais entendu dire que le Portugal était la destination parfaite avec un bébé, mais j’étais loin de me douter que ce serait aussi simple et agréable d’y voyager avec de jeunes enfants.

Voici donc 6 raisons pourquoi choisir le Portugal comme futur destination avec vos jeunes enfants.

1. Question de budget

Le Portugal a tous les avantages de l’Europe, c’est-à-dire la sécurité, le charme, l’accessibilité, tout en étant l’un des pays les moins dispendieux de l’Europe de l’ouest. En effet, c’est très abordable pour les touristes, surtout lorsqu’on prend le temps de bien magasiner nos hébergements !

2. La beauté

Je dirais que tout ce que nous avons visité valait le détour ! Nous avons adoré Lisbonne, la capitale du pays. Il était facile de s’y déplacer à pied ou en tramway. Par contre, je vous recommande fortement le porte-bébé pour les déplacements avec les jeunes enfants étant donné qu’il s’agit d’une ville avec beaucoup de pentes.

Nous avons également séjourné quelques jours dans le sud du pays, dans les Algarves, et nous avons trouvé cela vraiment merveilleux. Les Algarves est une région splendide, avec des plages et des paysages dignes de cartes postales. Pour les amateurs de poissons et fruits de mer, vous y trouverez votre compte. Tout le pays est bordé par la mer, donc vous pouvez être certains que vous ne manquerez pas d’occasions pour trouver de belles plages ou tout simplement pour trouver l’endroit parfait pour admirer des couchers de soleil au-dessus de la mer.

Pour les fans d’histoire et de médiéval, vous en aurez pour votre argent aussi. En effet, ce pays ne laisse pas sa place côté histoire, comme tous les autres pays d’Europe d’ailleurs. Notre coup de cœur de voyage : Óbidos, une petite ville fortifiée au nord de Lisbonne. À voir!

3. Les gens

Les Portugais sont extrêmement sympathiques, mais surtout tellement gentils et attentionnés avec les bébés. Les gens nous arrêtaient sur le bord de la rue juste pour regarder nos filles et leur faire des sourires.

4. La facilité

Malgré que la langue officielle du pays soit le portugais, nous avons trouvés qu’il était facile de communiquer avec les gens. En effet, beaucoup d’individus parlent français ou anglais, en plus d’être très ouverts pour aider les touristes. Pour les déplacements, le pays est doté d’un superbe réseau routier, avec des autoroutes qui le traversent en long et en large. Il est facile de s’y déplacer, que ce soit avec une voiture de location ou en train. Pour les activités, les lieux touristiques sont facilement accessibles et ils sont bien indiqués.

5. Les activités

Comme je l’ai déjà dit, le Portugal regorge de choses à voir et à faire. À Lisbonne, il ne faut surtout pas manquer le magnifique oceonarium, activité parfaite pour les parents comme pour les enfants. Sinon, je vous conseille fortement d’aller voir les couchers de soleil à l’un des miradors (point de vue) de la ville.

Dans le sud, ce n’est pas les belles plages ou les activités à faire en bateau qui manquent. Pour ce qui est du centre du pays, il y a énormément de petites villes ou villages pittoresques qui valent le détour.

Nous n’avons pas eu la chance de visiter le nord du pays et de nous rendre à Porto, mais je suis prête à gager que cette région vaut aussi le détour !

6. La température

Le Portugal est reconnu pour avoir des belles conditions climatiques. Certes, il peut faire chaud pendant l’été, mais au moins vous êtes certains que vous aurez de la chaleur et, fort probablement, du soleil ! Pendant les deux semaines que nous avons été là, il n’y a pas eu une seule goutte de pluie. Nous avons eu du soleil chaque jour. Il faisait chaud pendant la journée, c’est un fait, mais le soir la température tombait. Nous avons loué des logements avec l’air conditionné, mais nous aurions été très bien sans ce luxe.

Votre départ est pour quand?

Catégories : famille, Voyage | Étiquettes : | Poster un commentaire

Les fausses idées

img_7034

J’ai mal.

Je me suis réveillée lundi matin et je n’avais pas trop réalisé l’ampleur du drame. Le dimanche soir, en lisant les nouvelles, perdu sous dix pieds de neige dans Charlevoix, j’étais sous le choc. Je lisais les mots, mais ma tête avait de la difficulté à se faire une raison. C’était difficile à concevoir, difficile à assimiler.

Puis, le lendemain matin, j’ai croisé plusieurs véhicules de la police de Québec sur le chemin du retour vers la maison, et j’ai compris. À ce moment précis, j’ai versé une larme. La vision de tous ces véhicules m’a fait réaliser que c’était vrai, que le pire était réellement arrivé. Je venais de comprendre que des innocents avaient perdu la vie. Que notre belle ville, si pure et candide, n’était plus ce qu’elle était. Que nous n’étions plus ce que nous pensions être. On nous a frappés en plein cœur, là où l’on se pensait intouchable.

J’ai toujours pensé qu’à Québec, on était à l’abri. C’était naïf, et beau à la fois. Je pensais qu’à Québec nous étions tous les mêmes, que nous aimions tout le monde. Je réalise maintenant que je vivais avec la tête dans le sable, je crois. Je vivais dans une bulle, à l’abri des jugements et de la haine.

Je l’avoue, mon entourage est plutôt homogène. Nous avons tous un peu la même tronche, le même profil, les mêmes origines, les mêmes valeurs, les mêmes coutumes. Ce n’est pas que j’évite de rencontrer du monde différent de moi, c’est juste que je ne sors pas assez, j’imagine.

Lorsqu’on écoute les nouvelles et qu’on voit les attentats à Paris, à Fort Lauderdale, à Bruxelles ou n’importe où ailleurs dans le monde, on est choqué, peiné, mais quelque part on réussit à en faire abstraction parce que ça arrive ailleurs. On se sent concerné, mais pas tant que ça en même temps. On pense que c’est l’histoire des autres, que nous sommes au-dessus de tout ça. On continue de penser, à tort, que chez nous tout tourne bien, qu’il n’y a pas de racisme dans notre petite ville de Québec, mais surtout qu’il n’y a pas de gens assez malades pour commettre un tel crime. Jusqu’à ce que ça nous arrive. Jusqu’à ce que notre petite paix tranquille soit bouleversée. Jusqu’à ce qu’un malade nous fasse comprendre que personne n’est à l’abri et que cette guerre est partout. La haine est partout.

Mes sympathies à tous ceux qui sont concernés, de proche ou de loin, par ce tragique attentat.

Catégories : Actualité, Société | Étiquettes : | Poster un commentaire

Au revoir 2016… Bienvenue 2017!

img_6764

Je commence à peine à réaliser qu’on tourne la page de 2016, qui aura pour ma part été très chargée en émotions, et voilà que je constate que 2017 est déjà bien entamée. Eh oui, le temps passe trop vite, surtout lorsqu’on essaie de ne pas trop y porter attention. Je dis adieu à une année rocambolesque, qui m’aura apportée un petit ange en santé, mais qui m’aura également arraché un être cher. 2016: tu ne m’auras pas épargnée. Je dois l’avouer, j’ai été échaudée. C’est donc avec le cœur ambivalent et beaucoup d’appréhension que je commence cette nouvelle année.

Quelqu’un m’a déjà dit quelques mois avant de mourir que c’était un privilège de vieillir, je lui donne raison. Je ne pense pas qu’il le savait au moment de prononcer ces mots, mais ils m’ont marqué. Il est vrai que c’est un cadeau de vieillir, mais surtout de continuer à vieillir avec ceux qu’on aime. Chaque année qui passe est précieuse, peu importe notre âge. C’est notre devoir d’en profiter, et de mettre les regrets derrière nous. C’est aussi notre devoir que de profiter du temps qui est si précieux.

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite donc de la santé, à vous et à vos proches.

Je vous souhaite aussi d’avoir la force de vous arrêter quand les choses vont trop vite.

Je vous souhaite d’avoir le courage de réaliser vos projets et vos rêves.

Je vous souhaite de passer des beaux moments, avec ceux que vous aimez.

Je vous souhaite d’avoir l’imagination fertile.

Je vous souhaite du beau, et du bon.

Bon début d’année 2017 à vous.

Catégories : famille, Société | Étiquettes : , | 2 Commentaires

Idées de cadeaux pas chers et futés pour vos minis

img_6542

On le sait, le Temps des Fêtes est l’occasion parfaite pour dépenser sans compter. Cette année, j’ai décidé d’essayer de faire attention à mes dépenses, mais surtout de donner des cadeaux pratiques, intelligents et personnalisés à mes filles!

Pour les retardataires qui n’auraient pas encore finis de faire les préparatifs, voici une liste d’idées de petits ou gros cadeaux pour vos minis. Je ne dis pas que j’ai la sagesse infuse et que mes idées sont les meilleures, mais peut-être que ça pourra aider ceux qui n’ont pas d’inspiration!

1. Faites-le vous-mêmes
Pourquoi ne pas confectionner vous-mêmes le cadeau parfait pour vos petits mousses? Pour ma part, j’ai décidé de fabriquer un tipi maison avec un vieux rideau blanc opaque, six poteaux achetés à la quincaillerie. Je vais agrémenter le tout de lumières LED avec de beaux coussins et le tour sera joué! Vous pouvez consulter les sites internet pour voir comment vous y prendre pour construire le futur palace de vos enfants, et ce, pour seulement quelques dollars! Voici un lien pratique pour vous inspirez : https://fr.pinterest.com/explore/tipi-sans-couture/

Vous pouvez aussi fabriquer plein d’autres choses si vous êtes un peu créatif et adroits de vos mains. Amusez-vous!

2. Les livres
C’est inévitable, les livres font partis des cadeaux parfaits pour les enfants! Mes filles adorent les livres, surtout ceux avec des petits extras, par exemple les livres avec des petites portes à ouvrir ou des odeurs à sentir. Si votre budget est serré, vous serez surpris de constater la quantité de livres intéressant, mais surtout pas chers disponibles au Dollorama ou sur les sites de revente. Osez trouver le livre parfait!

3. Les dessins
La grande majorité des enfants aiment dessiner, du moins si je me fie à mon entourage. Les livres de dessins sont toujours les bienvenues. Encore une fois, je vous conseille de passer faire un tour dans les magasins à rabais pour acheter plein de beaux livres de dessins et des crayons, vous ferez des enfants heureux!img_6546

4. Des sorties
Au lieu de dépenser sans compter pour du matériel, j’ai décidé d’investir dans les sorties, créatrices de souvenirs! J’ai acheté des passes annuelles pour l’aquarium, des billets de spectacles et des cartes de points pour les manèges. Ce n’est pas obligé d’être des grosses sorties. Par exemple, tout simplement aller faire un tour à la piscine une fois de temps en temps peut faire l’affaire! Pourquoi dépenser une fortune en matériel lorsqu’on peut tout simplement investir dans du bon temps?

5. De la musique
Mes filles adorent la musique. Elles sont au paradis lorsqu’on fait jouer de la musique dans la maison, peu importe le style. Si vous voulez vraiment pousser une coche plus loin, je vous conseille d’acheter un CD de chansons pour enfants. Chez nous, le CD de Passe-partout a vraiment la cote, mais il faut dire que mes filles sont très jeunes! Ma plus vieille a appris beaucoup de mots avec ces sublimes chansons qui vous resteront dans la tête pendant plusieurs heures, c’est garanti! Sinon, pourquoi ne pas investir dans une flûte à bec, un xylophone ou bien un petit piano pour les encourager à développer leur côté créatif.img_6562

6. Jouets à bascule
Il semblerait que les jouets à bascule, peu importe le modèle, ont toujours la cote au niveau des jeunes enfants. J’avais acheté un chien à bascule l’année dernière en liquidation pour à peine une vingtaine de dollars et jamais je n’aurais cru faire un aussi bon investissement. Chez nous, il s’agit d’un jouet qui ne se démode pas et qui met un sourire au visage de mes petites aussitôt qu’elles se retrouvent sur la bête.

img_6551-2

7. Des marionnettes
C’est certain qu’encore une fois, ça dépend de l’âge de vos enfants, mais je crois que les marionnettes peuvent amuser les petits comme les grands. Aidez-les à créer un petit théâtre pour qu’ils puissent s’y amuser à leur guise.

8. Des livres de collants
Je ne suis pas certaine que cette idée soit valide pour les plus vieux, mais pour les plus jeunes c’est un hit garanti! Ma fille de 2 ans adore les livres de collants.img_6543

9. Des déguisements
Des accessoires pour se déguiser, c’est toujours gagnant, peu importe l’âge et le sexe! Que ce soit pour des déguisements de princesses, de super-héros, d’éléphant ou de pirates, c’est toujours amusant de se déguiser même si ce n’est pas l’Halloween! En plus, les jeux de rôles sont excellents pour développer l’esprit créatif de nos enfants.img_6548

10. Jeux de société
Dans notre famille, les jeux de société sont un must, peu importe l’âge! Avec ma fille de 2 ans, on joue à des jeux de mémoire simple ou bien à des jeux de placote et elle adore ça! Informez-vous au magasin pour trouver un jeu adapté à l’âge de votre enfant.

Le plus beau des cadeaux…
À défaut d’avoir l’air quétaine, prenez donc juste le temps de jouer avec vos enfants plutôt que de les inonder avec des cadeaux. Parfois, on oublie l’essentiel avec la frénésie des fêtes, c’est-à-dire de passer du temps de qualité en famille. Ma résolution pour la prochaine année sera donc de prendre plus de temps pour jouer avec mes filles, même si elles auront chacune un cadeau sous le sapin et un tipi dans le salon!

Joyeuses Fêtes!

 

Catégories : Actualité, famille | Étiquettes : , | Un commentaire

Joyeux Blog’anniversaire!

South Africa 959

Hier, je célébrais les cinq années d’existence de mon blogue. Wow! Je n’ai vraiment pas vu le temps passé. D’un autre côté, quand je prends le temps de m’arrêter pour y penser, je réalise qu’il a coulé beaucoup d’eau sous les ponts depuis que j’ai décidé de commencer ce projet. Ma vie n’est vraiment plus la même que depuis la parution de mon premier texte sur la toile. J’ai changé, ma réalité a changé, pour le mieux en général, je suis chanceuse. D’un autre côté, il y a certaines facettes qui ont perdues de leur magie, de leurs couleurs, mais ça fait partie de la vie. Il semblerait qu’il faut apprendre à grandir au travers cela. Tout n’est jamais complètement blanc ou complètement noir, il faut croire.

Par contre, il y a certaines choses qui ne changent pas. À l’origine, lorsque j’ai écrit mes premières lignes sur ce blogue, j’écrivais pour le plaisir, pour ventiler, pour partager, pour expérimenter, et c’est encore ça le but, je crois. Même si j’ai beaucoup moins de temps à consacrer à ce projet, j’en suis encore très fière. Ce blogue m’aura permis de grandir, dans les bons et moins bons moments de mon existence, mais surtout de partager mes expériences avec vous.

Pour célébrer l’anniversaire de mon blogue, je vous offre donc un petit top 15 de mes articles préférés parus au fil des ans. Bonne lecture!

Comment je suis tombée en amour avec l’Afrique?

Bonne nuit pays imaginaire…

Rio : La Cité Merveilleuse

La guerre des rhinocéros

Rencontre avec une geisha

Le gène du bonheur

Nouvel emploi 

Le Cap

Mes découvertes de nouvelle maman 2.0 

Labyrinthe sauvage

The big easy

Ma nuit dans la jungle amazonienne

Paradis terrestre

Relève conscientisée

Tout est relatif!

 

 

Catégories : sympa | Étiquettes : | Poster un commentaire

Deux bébés en voyage : mission accomplie

dsc09748

C’est fait. Nous avons survécu à un voyage en Europe avec deux jeunes enfants et nous en gardons de magnifiques souvenirs. C’est certain que c’est de la gestion et de la planification, mais ça vaut tellement la peine! Voici donc le top 10 de mes petites recommandations pour voyager dans la joie avec vos deux minis :

1.       Être réalistedsc09620

Lorsqu’on part en voyage sans enfant, on a souvent tendance à charger le bateau, c’est-à-dire à vouloir faire plus d’activités que ce que le temps nous permet de faire. On veut tout voir, tout faire. Du moins, c’était mon cas. Le truc avec de jeunes enfants, c’est d’avoir des attentes réalistes quant aux activités qu’on veut réaliser. Par exemple, dans une journée, on se programmait une seule activité, on revenait ensuite à notre appartement pour faire une sieste et faire souper les enfants et on repartait de bonne heure après le souper pour explorer les environs le soleil couché.

2.      Les appartements

Fun fact : Avant de faire ce périple en Europe avec nos deux cocottes, nous avions envisagé différents scénarios. L’idée de partir en croisière avec elles nous avait effleuré l’esprit. Puis, nous avons décidé de partir au dsc09547Portugal, sans trop se demander dans quel type d’endroit nous allions rester. À l’origine, nous avons pensé réserver dans des hôtels, sans trop réfléchir sur la question. Heureusement, nous avons réservé des appartements. La location d’appartement avec 2 ou 3 chambres fût définitivement la meilleure décision de tout notre voyage! Lorsqu’une des filles se réveillait en pleurant la nuit (oui ça arrive), elle ne réveillait pas sa sœur. En plus, les appartements nous offrait toutes les commodités pour faire déjeuner et souper les petites adéquatement, sans parler du fait qu’il y avait plus d’espace pour bouger. Il faut partir en voyage avec des bébés pour comprendre que l’idée de partir en croisière et de dormir quatre dans une mini cabine de bateau était vraiment vouée à un échec. Ça aurait signé notre arrêt de mort.

3.      Avoir plus d’un tour dans son sac

Avec de jeunes enfants, il faut être prêt à tout, surtout lorsqu’on a plusieurs temps mort et qu’il faut les faire patienter. Un des défis du voyage, mis à part les déplacements en avion, fût certainement de réussir à les faire attendre dans les restaurants! Avec un bébé de 7 mois et une petite fille de 2 ans qui voulaient bougedsc00092r sans arrêt, je peux vous confirmer qu’il fallait être créatif pour éviter les crises de bacon pendant le repas. J’avais donc toujours dans mon sac des petites grignotines (exemple des biscuits de riz, des petites céréales comme des Cheerios ou autre, des sachets de purées, etc.), des petits pots de pâte à modeler pour les amuser, des crayons de couleurs pour dessiner sur les napperons de papier, des livres à regarder,  des petits bonhommes ou des petites voitures pour jouer ou pour mâchouiller, et bien sur mais non le moindre, des bouteilles de lait! Ce que ma plus vieille appréciait particulièrement c’était le fait que j’apportais à chaque jour une couleur différente pour la pâte à modeler et je changeais les crayons, les livres et les petits bonhommes pour stimuler son intérêt! En dernier recours, on a flanché et on a sorti l’iPhone de nos poches pour s’acheter la paix!

 4.     Louer une voituredsc09607

Peu importe la destination, je conseille fortement de louer une voiture, à moins bien sûr que le pays ne le permette pas. C’est tellement plus pratique de se déplacer avec son véhicule que de commencer à emprunter les transports en commun avec des enfants. Pour ma part, j’avais apporté nos sièges d’auto. Les compagnies aériennes ne chargent aucun frais supplémentaire pour les transporter. N’oubliez pas d’apporter ou de louer un GPS pour éviter le stress de se rendre à destination!

5.      Lit de voyage

Étant donné que nos deux filles dormaient dans des parcs, je n’ai pas eu le choix de demander aux différents propriétaires d’appartement de nous fournir au moins un lit de bébé car je ne voulais pas transport deux parcs dans mes bagages. Par contre, pour la plus vieille, elle aime beaucoup son parc de voyage et elle y dort très bien. En plus, ça la rassure de dormir toujours dans le même lit malgré tous les autres changements. À son plus grand bonheur, nous avons donc trimbalé son parc de voyage Kidco dans notre grosse valise. Il est à noter aussi que la majorité des hôtels peuvent fournir un lit pour les bébés lorsqu’on le demande à l’avance.

6.     Porte-bébédsc00278

Les portes-bébés en voyage sont un must, un gros MUST. Peu importe le modèle ou la marque, en autant que vous soyez à l’aise de le porter et que votre enfant y soit confortable, c’est l’élément gagnant pour un voyage réussit. Que ce soit pour que votre enfant fasse une sieste, ou bien pour aller explorer des endroits inaccessible avec une poussette, les porte-bébés sont merveilleux.

7.      Petite poussette parapluie

dsc00229

Nous avons acheté la poussette 3DLite de Summer infant que nous avons beaucoup aimé pour le prix. Son seul défaut est le fait que la canopée n’est pas incroyable pour protéger les enfants du soleil. Il faut donc penser à une stratégie lorsque le soleil n’est pas dans le bon sens. Pour ma part, j’ai plus souvent tiré la poussette pour protéger ma fille du soleil qui plombait plutôt que de la pousser. Dans tous les cas, cette poussette est un bon compromis pour le voyage.

8.     Chaise haute de voyage

Les chaises hautes en tissus comme My Little Seat, ou tout autre produit dans le genre, sont vraiment l’idéal en voyage. Ça ne prend pas de place dans les bagages et ça vous assure de toujours avoir une chaise-haute pour faire manger votre mini sur la route. À Québec, vous pouvez vous en procurez au magasin Charlotte et Charlie!

9.     La bassinette dans l’avion

 Je le mets dans mon top 10 même si, pour ma part, ça n’a pas été très pratique. Je m’explique : Certaines compagnies aériennes offrent la possibilité de réserver un siège en particulier qui permet d’avoir un petit lit devant soi pour pouvoir y coucher son bébé, sans frais supplémentaire. Il faut pour cela que le bébé ne soit pas encore capable de s’asseoir seul, donc il faut que votre bébé soit en très bas âge.

Pour ma part, ma fille se réveillait à chaque fois qu’on tentait de la déposer. En plus, il faut reprendre le bébé à chaque fois que l’indicateur de ceintures de sécurité s’allume, c’est-à-dire à environ chaque 30 minutes pendant le vol. En bref, ça n’a pas été un succès pour nous, mais peut-être que pour certains ce sera une formule gagnante? À essayer!

10.  La bonne destinationdsc00355

Je crois sincèrement que l’ingrédient magique pour avoir un voyage incroyable avec de jeunes enfants c’est de choisir la bonne destination! Pensez pratique. L’Islande en novembre, c’est à oublier.

Si vous voulez plus de conseils pour voyager avec un bébé, aller lire cet autre article.

Bon voyage!

Catégories : famille, Voyage | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Ma belle Misty

IMG_5649

Mon père m’a dit un jour une phrase qui m’a vraiment marqué : «dans la vie, plus il y a de choses auxquelles tu tiens, plus tu en as à perdre». Il ne me disait pas ça pour me dissuader d’aimer ou de foncer, mais tout simplement pour me rappeler qu’il y a toujours un envers de la médaille. Plus tu aimes et plus tu as de belles choses dans la vie, plus tu risques de finir par avoir mal si tu les perds. Il faut croire que j’ai ce don de trop aimer.

Le jour que je voulais éviter le plus longtemps possible est finalement arrivé. J’ai perdu ma meilleure amie, ma compagne, ma confidente. J’ai perdu ma belle Misty, mon premier bébé, mon merveilleux chien magique. Elle s’est éteinte.

Je le sais qu’il existe des drames pire que le mien, je suis réaliste, mais en ce moment c’est mon petit monde qui s’est effondré. C’est mon histoire. Ce n’est pas juste la perte d’un chien, c’est le deuil de la perte d’un membre de ma famille.

C’est difficile pour moi de l’avouer, mais ma mère avait raison. Elle me disait que je l’aimais trop, que le jour qu’elle nous quitterait je me briserais. Elle me le disait souvent, mais je ne pouvais faire autrement. Je pensais avoir le temps de me préparer à son départ et que je serais là pour elle jusqu’à la toute fin. Ce ne fût malheureusement pas le cas et c’est aussi ça qui me fait encore tellement mal, de ne pas avoir été là.

Je sais que j’ai déjà écris sur cette perte et sur ma souffrance, mais je ne pourrais me permettre de continuer à écrire sur ce blog, mon blog, sans en parler. J’aime écrire sur des sujets légers, sur des aventures qui me passionnent, mais je me dois d’écrire également sur cet événement majeur qui a changé qui j’étais. J’ai l’impression d’être différente, d’être moins bonne maintenant qu’elle n’est plus à mes côtés. Peut-être qu’en en parlant, je grandirai à travers cette épreuve qui est loin d’être terminée? Qui sait.

Les jours sans elle s’accumulent et j’ai peur de finir par oublier sa présence dans la maison. J’ai peur d’oublier la sensation de mon nez dans son poils, son odeur, son regard, sa joie de vivre, sa magie…

J’ai perdu une partie de moi, une partie de mon être. J’ai le cœur brisé, je l’ai senti se briser ce fameux matin où le monde a arrêté de tourner parce qu’elle s’est éteinte.

Cette tristesse ne me fait pas oublier la chance que j’ai d’avoir de merveilleux enfants, un conjoint incroyable, mes parents, la santé, et tout le tralala, mais ça reste qu’elle n’est plus là. Mon bonheur pour certaines choses ne compense malheureusement pas la tristesse d’une autre.  Pour le moment, je vis mes joies avec amertume. J’ai perdu celle qui mettait de la magie dans ma vie, celle qui me réconfortait tout le temps et pour tout, celle qui aimait sans limite et qui donnait sans rien demander en retour. Elle ne se remplace pas, les êtres chers ne se remplacent pas.

Elle était partout dans nos vies, et maintenant elle est partout dans nos souvenirs.

Son absence est cruelle.

Je regarde en avant et j’ai hâte de pouvoir y penser avec le sourire aux lèvres, plutôt qu’avec les larmes aux yeux. J’ai hâte de garder que le bon, et arrêter d’avoir mal quand je pense à sa triste fin.

Je m’ennuie tellement de toi ma belle Misty.

Catégories : Actualité, famille | Poster un commentaire

Bonne fête les papas!

FullSizeRender (2)

Depuis toujours, je grandis avec le meilleur modèle paternel qui soit : mon père. Il a toujours pris son rôle très à cœur, sans lésiné sur le temps ou l’énergie qu’il offrait à ses enfants. Il a toujours su prendre soin de sa famille de façon exemplaire. Il est un père incroyablement dévoué et aimant. Le fameux cliché «le plus fort c’est mon père» s’est toujours appliqué à lui, sans aucun doute. Jusqu’à récemment, je pensais qu’il ne s’en faisait pas deux comme lui.

Je peux donc affirmer qu’en vieillissant j’ai développé des hauts standards pour ce qui est de mon idéal de père pour mes futurs enfants. Avec un papa comme le mien, je ne voulais pas tomber sur un gars qui prendrait son rôle à moitié.

Le jour où j’ai rencontré mon conjoint, je dois avouer que je ne me suis pas arrêté en me demandant s’il ferait un bon père. À l’époque, je venais tout juste d’avoir 20 ans et le fait que je le trouvais beau et drôle était suffisant pour débuter notre relation.

Puis, avec le temps, j’ai commencé à me poser des questions à savoir s’il serait à la hauteur de mes attentes advenant l’éventualité où nous fonderions une famille ensemble. J’ai commencé à réaliser qu’il ferait un méchant bon père lorsqu’on s’est acheté notre bébé chien, Misty.

Plusieurs années plus tard, nous avons eu notre première fille et j’ai compris. J’ai compris que j’étais tombé sur un méchant bon numéro. Je ne pensais même pas que ça se faisait encore, des bons papas comme ça.

Il n’est peut-être pas parfait sur tous les points, mais une chose est certaine : le père de mes enfants est le meilleur père qui soit. Pour nos filles, il est, et il le sera toujours, un père aussi merveilleux que mon propre papa l’est pour moi. Ce n’est pas peu dire.

Mon cœur fond à toutes les fois que je le vois bercer et chanter à nos filles. Il me fait toujours sourire lorsqu’il réussit à faire manger à peu près n’importe quoi à notre plus grande, en autant que ce soit sous la forme d’une boule ou d’une petit rouleau. Il me rend si fière lorsque je le vois leur apprendre de nouvelles choses, notamment comment repérer les écureuils dans la forêt ou comment piloter son drone. Je l’aime toujours un peu plus à toute les fois que je le vois s’amuser avec elles, que ce soit dans un monde imaginaire ou dans notre douce réalité.

Bonne fête des pères à tous les papas de ce monde, pour qui leur rôle de père est la plus belle chose qui leur soit arrivé dans leur vie.

Catégories : famille | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Voyage et bébé : les indispensables

IMG_1607

Voyager avec un bébé, c’est possible et très agréable, surtout quand on est bien préparé. Déjà que de partir à l’aventure entre adultes majeurs et vaccinés ça demande une certaine logistique, voyager avec un bébé signifie qu’on passe à un niveau exponentiel de planification et d’organisation, et ce, même lorsqu’on va «juste» dans un tout-inclus au Mexique, par exemple. Le plus important, c’est d’adapter notre destination, mais surtout nos attentes en tant que voyageurs afin de pouvoir profiter pleinement de l’expérience. On va se le dire, ce n’est plus du tout le même type de voyage qu’auparavant. 

Vous trouverez donc mon top 15 de mes découvertes et conseils pour simplifier votre planification et votre voyage, peu importe la destination.

  1. La poussette

Les compagnies aériennes vous permettent d’apporter la poussette de votre petit mousse sans payer de frais supplémentaire, peu importe ses dimensions. Encore mieux, vous pouvez trimbaler la coquille et la base pour la coquille sans frais supplémentaire. Pourquoi vous privez d’apporter votre poussette de guerre.

2. Les doudous en mousseline (de style Aden and Anais)

Ces petites couvertures légères sont magiques en voyage! En plus de ne pas prendre de place dans les valises, elles ont une multitude de fonction! Vous pouvez vous en servir pour protéger bébé des rayons du soleil ou contre le vent, pour dormir, comme serviette ou tout simplement comme doudou! Elles sont également parfaites pour allaiter discrètement en publique. C’est définitivement un must en voyage. Ne vous gênez pas pour en apporter plusieurs, surtout lorsque votre bébé est comme ma fille et qu’il a le don de les salir vite.

3. Les sachets de lait en poudre to go

Avant de partir en voyage, ma fille n’avait jamais bu de lait en poudre. Il a fallu remédier à la situation assez rapidement parce que ce n’est pas toujours l’idéal d’avoir du lait concentré en voyage, surtout au Mexique! On a donc réussi à l’habituer à boire du lait en poudre, question de se simplifier la vie rendue là-bas! Ma plus belle découverte : les sachets préparés d’avance de lait en poudre de la marque Enfamil. On ajoute de l’eau et le tour est joué. Ils sont peut-être un peu plus chers que si vous préparez vous-mêmes vos quantités, mais Dieu que vous vous achetez la simplicité! Ça vaut vraiment la peine. 

4. Les sachets de nourriture «Bio»

Ok, dans ce cas-là, je ne saurais trop dire s’il s’agit vraiment de nourriture «Bio», mais c’est vraiment un indispensable, surtout quand bébé ne mange pas encore complètement solide et qu’il a commencé les purées! Ma fille n’a jamais voulu manger ceux à la viande, mais les autres aux légumes et aux fruits ont fait la job, et ce, même si à la maison elle mangeait exclusivement des purées faites maison.

5. Le lit

C’est certain que lorsqu’on part en voiture, l’idéal c’est d’apporter notre propre parc pour faire dormir bébé. Cependant, lorsqu’on part en avion, ce n’est pas toujours facile de trimbaler un parc. Vous pouvez toujours investir dans un lit portatif de style babymoov. Pour ma part, nous avons acheté un parc de voyage de la marque Kidco qui est super léger et qui ne prend pas trop de place dans une grosse valise.

Sinon, l’idéal, d’après moi, c’est de prendre contact à l’avance avec l’hôtel ou l’endroit où vous avez réservé pour leur demander d’avoir un lit de bébé. De façon générale, ils s’arrangent pour vous fournir au minimum un parc, et des fois, si vous êtes chanceux, un lit avec des barreaux.

6. Sac à couche version X-Large

La compagnie aérienne vous permet d’apporter un seul bagage dans l’avion pour votre bébé, soit le sac à couches. La bonne nouvelle c’est que, encore une fois, il n’y a pas vraiment de restrictions pour la grosseur et les dimensions du sac. Dans mon cas, j’utilise un immense sac fourre-tout dans lequel j’apporte à peu près tout : plusieurs couvertures, pyjamas de rechange, jouets, sachets de purée et du lait, beaucoup de lait.

7. Le lait vs l’avion

Contrairement à vos contenants de crème ou de shampoing, la quantité de lait pour le bébé et la nourriture n’est pas limité dans l’avion.  Vous pouvez donc apporter avec vous plusieurs bouteilles de lait (sans exagérer bien sûr).

8. La tente anti-moustique/anti-soleil

Les petites tentes avec un moustiquaire qui protègent des rayons du soleil, ça fait la job! Surtout lorsqu’elle ne prenne pas de place dans votre valise!

9. Le porte-bébé

C’est souvent commode d’avoir un porte-bébé, en autant que votre bébé soit habitué à ce genre de déplacement. Ça vous permet une certaine liberté, sans la grosse poussette.

10. La MÉGA valise

Étant donné que bébé ne peut pas checker in sa propre valise, profitez-en pour utiliser LA méga valise de votre sœur/tante/cousine qui traîne dans le fond d’une garde-robe et que personne n’ose utiliser étant donné qu’elle est vraiment trop grosse. Je vous le dis, vous serez surpris de constater à quel point un bébé ça a besoin de stock!

11. Planifier à l’avance

Une bonne planification à l’avance permet de ne rien oublier. Mais bon, peut-être que vous êtes aussi du genre à être vraiment performant sur un rush de dernière minute! C’est à vous de voir!

12. Les listes

Je suis addicted aux listes. J’écris toujours tout sur des petits bouts de papier pour ne rien oublier. Ça a le mérite de me déstresser, mais surtout de faire qu’on n’oublie rien à la maison, surtout pas le toutou fétiche de bébé pour s’endormir…

13. Le chauffe-biberon

Ça a peut-être l’air niaiseux de même, mais un chauffe-biberon en voyage c’est vraiment pratique dans plusieurs scénarios! Des fois ça peut servir à réchauffer le biberon froid (eh oui), et d’autres fois ça peut servir à réchauffer les sachets de purées. Parce que ce n’est pas partout que vous trouverez un micro-ondes disponible 24/24h.

14. Avant deux ans

Avant deux ans, les enfants ne paient pas pour leur billet d’avion, en autant que vous ne réserviez pas de siège pour eux. Profitez-en donc pour essayer de planifier un voyage avant leur deuxième anniversaire pour avoir la chance de voyager à plus petit prix.

15. My little seat

Définitivement un must en voyage. My little seat est un harnais qui s’installe sur à peu près toutes les chaises et qui vous permet de faire manger votre enfant en sécurité. Plus besoin de s’inquiéter pour trouver une chaise haute!

 Bon voyage !

Ce texte a été originalement publié sur le blogue de yulair.

Catégories : Actualité, famille, Voyage | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Lettres à mes filles

View More: http://jennifermarcuson.pass.us/bebe-livia

En cette journée de la fête des mères, je prends quelques minutes pour dire merci à mes filles. Après tout, c’est grâce à elles si je vis la plus belle aventure d’une vie. Bonne fête des mères !

À Anna-Ève

Mon amour, mon petit trésor, ma merveille… Comment t’expliquer que ta maman t’aime toujours autant, de tout son cœur et avec toute l’énergie qui l’habite? Comment t’expliquer que tu n’as pas perdu ta place, que tu ne la perdras jamais? Au contraire, la naissance de ta petite sœur me donne encore plus de raisons de t’aimer lorsque je vois à quel point tu es merveilleuse avec elle. Comment t’expliquer que tu es et seras pour toujours mon petit miracle?  Comment te dire que je serai toujours aussi fière d’être ta mère, et que tu pourras toujours compter sur moi? Tu es ma grande fille adorée et rien ne pourra jamais le changer. Comment te dire que je ferai toujours de mon mieux pour être la meilleure maman pour toi parce que tu le mérites tellement? Je te suis si reconnaissante pour toutes ces premières fois que tu me permets de vivre. Je te remercie pour tous les moments privilégiées que tu m’offres. Grâce à toi, je sais que tout est possible. N’oublie jamais que je serai toujours là pour toi.  Ta maman, qui t’aime gros comme l’univers…

À Livia

Mon petit cœur, mon ange, ma belle princesse… Comment t’expliquer que tu seras toujours mon petit bébé, notre petite perle? Comment te dire que ta maman fera toujours tout en son pouvoir pour être à ta hauteur? Comment te remercier pour tous les beaux moments privilégiés que tu m’offres? Je te suis si reconnaissante car, à travers tes premières fois, je vis et j’apprécie à leur juste valeur mes dernières fois. Comment te faire comprendre que tu brilleras toujours autant que ta grande sœur et que tu ne seras jamais dans son ombre. Je te promets que tu seras toujours un numéro un et que tu ne manqueras jamais d’amour ou d’attention de notre part.  À mes yeux, tu es un rayon de soleil, un cadeau de la vie. Tu seras toujours un petit bonheur, une douceur. Grâce à toi, j’ai découvert que l’amour d’une mère est infini. Je serai toujours là pour toi. Je t’aime à l’infini, et plus encore.

À Misty

Ma belle Misty, mon gros toutou d’amour, mon gros bébé poilu… Comment t’expliquer que tu auras toujours ta place dans mon cœur et dans la famille? Tu es le troisième mousquetaire. Tu es l’une des plus belles choses qui soient arrivées dans nos vies. Tu es mon ingrédient magique pour le bonheur. Tu mets de la joie partout où tu passes. Tu es et tu seras pour toujours notre chien magique… Tu es essentielle à nos vies, tu es la colle dans notre famille. Je ne peux envisager la vie sans toi. Nous t’aimons d’un amour que nous ne pensions même pas pouvoir exister. À chaque jour qui passe je suis émerveillée de voir à quel point tu es douce et merveilleuse avec tes petites sœurs. L’arrivée des enfants dans cette famille ne m’aura que confirmé à quel point tu es le meilleur chien du monde. Je suis si fière de toi. Merci d’être ce que tu es pour nous. Je t’aime de tout mon cœur, j’espère que tu le sais.

Catégories : famille | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :