Hommage à un homme d’exception

Il était une fois un père. Un père aimant et bienveillant qui a toujours su subvenir aux besoins de sa famille. Un père dévoué qui a su s’occuper de ses enfants et garder le bateau à flot, même après le départ prématuré de leur maman. Un père présent qui a su inculqué les bonnes valeurs à ses enfants tout en leur montrant l’importance de l’amour dans les relations. Un père disponible et attentionné, qui s’assurait toujours que les choses soient bien faites, même si des fois il pouvait donner l’impression de vouloir parler sur tout.

Il était une fois un grand-père présent et généreux, qui était toujours content de voir et de recevoir sa famille. Il a su offrir toutes les opportunités rêvés à ses petits-enfants afin que ceux-ci aient une enfance extraordinaire. Il est à l’origine, de façon directe ou indirecte, de mes plus beaux souvenirs de jeunesse. Je n’ai qu’à penser à toutes ces visites à l’île aux couleuvres avec son bateau, ou bien à ces Noël enneigés passés à Val-Jalbert ou, encore mieux, à ces séjours familiaux au légendaire Goéland. Et lorsque nous criions trop fort, parce que Dieu seul sait qu’on a crié fort entre cousins, il fermait son appareil auditif pour avoir la paix. Étant jeune, j’aurais donné n’importe quoi pour déménager à Roberval, pensant avec ferveur que leur maison, à lui et à Margot, était un endroit magique où juste des bonnes choses pouvaient arriver. À l’époque, c’était mon endroit préféré dans le monde. Notre grand-père a toujours été un homme bon et fort. À mes yeux, il était un guerrier.

Il était une fois un beau-père juste et cordial. Ce beau-père, qui a toujours su communiquer avec respect, était également reconnu et estimé pour ses nombreux conseils, qui n’étaient pas toujours sollicités, mais qui étaient toujours justes. Il était un homme très intelligent qui connaissait tout sur tout. Il était également un partenaire prisé aux cartes. Tout le monde voulait être en équipe avec lui, car il avait ce don pour compter les cartes et savoir le nombre de figures qui étaient déjà sorties du paquet lors des fameuses parties de crible. Ses gendres l’ont toujours particulièrement apprécié lorsqu’il était temps d’aller à la chasse ou à la pêche, lui qui connaissait tous les secrets de la forêt.

Il était une fois un mari fidèle et loyal qui aura aimé et pris soin de sa Gilberte et de sa Margot jusqu’à ce que la mort les sépare.

Il était une fois un père, un grand-père, un beau-père, un mari, un ami, un frère, un chasseur, un mesureur d’arbres, un homme bon, un homme fort, un guerrier. Il était une fois un homme d’exception.

Repose en paix cher grand-papa, tu l’as bien mérité. Continue de veiller sur nous, on va continuer de t’aimer.

 

Publicités

4 commentaires sur “Hommage à un homme d’exception

  1. Eh oui Valérie, tu as vu assez juste…à sa façon papa a su être un rassembleur,malgré le départ précipité de maman,avec l’aide de Margot naturellement. Il avait ses petits défauts comme nous tous, mais c’est vrai qu’il était un homme fort , fier,et fidèle aux siens ! Merci à toi Val !

  2. J’aimerais beaucoup que mes petits enfants gardent un aussi bon souvenir de nous leurs grands parenets, comme toi tu as su si bien l’exprimer.Il doit être très fière sped sa petite fille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s