Tes folles aventures

Ça faisait tellement longtemps que j’y pensais, que je redoutais cette journée, que je l’ai inconsciemment oubliée lorsqu’elle s’est présentée.

Le 26 août dernier, ça faisait cinq ans. Cinq ans que tu nous avais quittés. Cinq ans que le monde avait perdu un peu (beaucoup) de sa saveur.

J’ai longtemps cru à toutes tes histoires, les plus loufoques ou rocambolesques soient-elles. Je rêvais à toutes ces folles aventures auxquelles j’aurais aimé participé, à tes côtés. À cette tempête en voilier où tu as failli y rester, à cette virée au défunt zoo qui s’est mal terminée dans l’enclos des lamas ou à toutes ces amitiés avec des célébrités. Pour moi, tu étais ce héros sans masque, ce mousquetaire sans épée.

Aujourd’hui, cinq ans plus tard, à des années lumières de ma naïveté, j’ai l’impression d’avoir vécu une partie de mon enfance dans ma version personnalisée du film Big Fish. J’ai navigué pendant longtemps à travers des eaux troubles, à essayer de démystifier le vrai du faux, le réel du surréel. Tu étais un grand raconteur, un grand rêveur. Merci de m’avoir légué tes histoires qui continuent de me fasciner, vraies ou fausses. Elles étaient toutes spéciales, peu importe leur origine.

Cette nuit j’ai rêvé à toi. J’ai rêvé que tu étais là, à mes côtés, à vivre mes aventures. J’ai rêvé que que tu étais en vie, heureux et guérit. J’imagine que, d’une certaine façon, c’est un peu ça. Tu vis à travers moi et tu continueras à vivre à travers mes filles, ta légende est bien en vie.

Je t’aime.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s