Deux bébés en voyage : mission accomplie

dsc09748

C’est fait. Nous avons survécu à un voyage en Europe avec deux jeunes enfants et nous en gardons de magnifiques souvenirs. C’est certain que c’est de la gestion et de la planification, mais ça vaut tellement la peine! Voici donc le top 10 de mes petites recommandations pour voyager dans la joie avec vos deux minis :

1.       Être réalistedsc09620

Lorsqu’on part en voyage sans enfant, on a souvent tendance à charger le bateau, c’est-à-dire à vouloir faire plus d’activités que ce que le temps nous permet de faire. On veut tout voir, tout faire. Du moins, c’était mon cas. Le truc avec de jeunes enfants, c’est d’avoir des attentes réalistes quant aux activités qu’on veut réaliser. Par exemple, dans une journée, on se programmait une seule activité, on revenait ensuite à notre appartement pour faire une sieste et faire souper les enfants et on repartait de bonne heure après le souper pour explorer les environs le soleil couché.

2.      Les appartements

Fun fact : Avant de faire ce périple en Europe avec nos deux cocottes, nous avions envisagé différents scénarios. L’idée de partir en croisière avec elles nous avait effleuré l’esprit. Puis, nous avons décidé de partir au dsc09547Portugal, sans trop se demander dans quel type d’endroit nous allions rester. À l’origine, nous avons pensé réserver dans des hôtels, sans trop réfléchir sur la question. Heureusement, nous avons réservé des appartements. La location d’appartement avec 2 ou 3 chambres fût définitivement la meilleure décision de tout notre voyage! Lorsqu’une des filles se réveillait en pleurant la nuit (oui ça arrive), elle ne réveillait pas sa sœur. En plus, les appartements nous offrait toutes les commodités pour faire déjeuner et souper les petites adéquatement, sans parler du fait qu’il y avait plus d’espace pour bouger. Il faut partir en voyage avec des bébés pour comprendre que l’idée de partir en croisière et de dormir quatre dans une mini cabine de bateau était vraiment vouée à un échec. Ça aurait signé notre arrêt de mort.

3.      Avoir plus d’un tour dans son sac

Avec de jeunes enfants, il faut être prêt à tout, surtout lorsqu’on a plusieurs temps mort et qu’il faut les faire patienter. Un des défis du voyage, mis à part les déplacements en avion, fût certainement de réussir à les faire attendre dans les restaurants! Avec un bébé de 7 mois et une petite fille de 2 ans qui voulaient bougedsc00092r sans arrêt, je peux vous confirmer qu’il fallait être créatif pour éviter les crises de bacon pendant le repas. J’avais donc toujours dans mon sac des petites grignotines (exemple des biscuits de riz, des petites céréales comme des Cheerios ou autre, des sachets de purées, etc.), des petits pots de pâte à modeler pour les amuser, des crayons de couleurs pour dessiner sur les napperons de papier, des livres à regarder,  des petits bonhommes ou des petites voitures pour jouer ou pour mâchouiller, et bien sur mais non le moindre, des bouteilles de lait! Ce que ma plus vieille appréciait particulièrement c’était le fait que j’apportais à chaque jour une couleur différente pour la pâte à modeler et je changeais les crayons, les livres et les petits bonhommes pour stimuler son intérêt! En dernier recours, on a flanché et on a sorti l’iPhone de nos poches pour s’acheter la paix!

 4.     Louer une voituredsc09607

Peu importe la destination, je conseille fortement de louer une voiture, à moins bien sûr que le pays ne le permette pas. C’est tellement plus pratique de se déplacer avec son véhicule que de commencer à emprunter les transports en commun avec des enfants. Pour ma part, j’avais apporté nos sièges d’auto. Les compagnies aériennes ne chargent aucun frais supplémentaire pour les transporter. N’oubliez pas d’apporter ou de louer un GPS pour éviter le stress de se rendre à destination!

5.      Lit de voyage

Étant donné que nos deux filles dormaient dans des parcs, je n’ai pas eu le choix de demander aux différents propriétaires d’appartement de nous fournir au moins un lit de bébé car je ne voulais pas transport deux parcs dans mes bagages. Par contre, pour la plus vieille, elle aime beaucoup son parc de voyage et elle y dort très bien. En plus, ça la rassure de dormir toujours dans le même lit malgré tous les autres changements. À son plus grand bonheur, nous avons donc trimbalé son parc de voyage Kidco dans notre grosse valise. Il est à noter aussi que la majorité des hôtels peuvent fournir un lit pour les bébés lorsqu’on le demande à l’avance.

6.     Porte-bébédsc00278

Les portes-bébés en voyage sont un must, un gros MUST. Peu importe le modèle ou la marque, en autant que vous soyez à l’aise de le porter et que votre enfant y soit confortable, c’est l’élément gagnant pour un voyage réussit. Que ce soit pour que votre enfant fasse une sieste, ou bien pour aller explorer des endroits inaccessible avec une poussette, les porte-bébés sont merveilleux.

7.      Petite poussette parapluie

dsc00229

Nous avons acheté la poussette 3DLite de Summer infant que nous avons beaucoup aimé pour le prix. Son seul défaut est le fait que la canopée n’est pas incroyable pour protéger les enfants du soleil. Il faut donc penser à une stratégie lorsque le soleil n’est pas dans le bon sens. Pour ma part, j’ai plus souvent tiré la poussette pour protéger ma fille du soleil qui plombait plutôt que de la pousser. Dans tous les cas, cette poussette est un bon compromis pour le voyage.

8.     Chaise haute de voyage

Les chaises hautes en tissus comme My Little Seat, ou tout autre produit dans le genre, sont vraiment l’idéal en voyage. Ça ne prend pas de place dans les bagages et ça vous assure de toujours avoir une chaise-haute pour faire manger votre mini sur la route. À Québec, vous pouvez vous en procurez au magasin Charlotte et Charlie!

9.     La bassinette dans l’avion

 Je le mets dans mon top 10 même si, pour ma part, ça n’a pas été très pratique. Je m’explique : Certaines compagnies aériennes offrent la possibilité de réserver un siège en particulier qui permet d’avoir un petit lit devant soi pour pouvoir y coucher son bébé, sans frais supplémentaire. Il faut pour cela que le bébé ne soit pas encore capable de s’asseoir seul, donc il faut que votre bébé soit en très bas âge.

Pour ma part, ma fille se réveillait à chaque fois qu’on tentait de la déposer. En plus, il faut reprendre le bébé à chaque fois que l’indicateur de ceintures de sécurité s’allume, c’est-à-dire à environ chaque 30 minutes pendant le vol. En bref, ça n’a pas été un succès pour nous, mais peut-être que pour certains ce sera une formule gagnante? À essayer!

10.  La bonne destinationdsc00355

Je crois sincèrement que l’ingrédient magique pour avoir un voyage incroyable avec de jeunes enfants c’est de choisir la bonne destination! Pensez pratique. L’Islande en novembre, c’est à oublier.

Si vous voulez plus de conseils pour voyager avec un bébé, aller lire cet autre article.

Bon voyage!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s