Nouvel emploi

DSC_0531

Ma vie a changé de façon drastique dans les derniers mois.  Je n’ai pas gagné la loto mais j’ai eu un bébé, ce qui est une autre forme de gagnage à la loto. Ce n’est donc plus les quatre coins du monde que je découvre, mais plutôt ce qui se passe entre les quatre murs de ma maison, pour un temps du moins. Outre les joies de la maternité, voici d’autres faits cocasses que j’ai découverts dans ma nouvelle quête pour devenir la mère parfaite.

  1. Les nouvelles satisfactions

Je dois l’avouer, j’éprouve une certaine forme de fierté à me tirer 100 ml de lait.  Rien d’autre à ajouter.

  1. Corps d’athlète

Je me suis découvert de nouveaux muscles dans le corps dont j’ignorais l’existence à force de prendre bébé, bercer bébé, porter bébé, déplacer bébé, etc. J’ai également découvert un nouvel état physique, celui qui survient lorsque ça fait dix fois que je me fais réveiller dans la même nuit. Rendu là, mon cœur veut sortir de ma cage thoracique, ma tête veut exploser et mon cerveau veut tomber dans le coma.

  1. La mise en quarantaine du trouble obsessif compulsif de la propreté

Ma maison est un bordel et il n’y a rien que je puisse y faire. Il n’y a rien à dire de plus. Pire, j’ai abandonné l’idée de pouvoir passer une journée sans avoir du vomi sur mon linge propre.

  1. La prise de conscience que ma mémoire est maintenant comparable à celle d’un poisson rouge

Je ne sais pas quelle explication logique peut l’expliquer, mais il faut croire que le phénomène de la « momnesia » existe bel et bien, du moins dans mon cas. Ma mémoire est rendue aussi efficace que celle d’un poisson rouge. J’oublie une information au même moment que je l’apprends. Pour remédier à la situation, je suis maintenant une consommatrice de post-it compulsive. Mes listes sont mon salut. Sans elles, j’en oublierais pratiquement mon propre nom.

  1. Le faux mythe sur l’allaitement

Il y a beaucoup de choses fausses qu’on m’avait dites avant que j’accouche. La plus décevante à mes yeux est que j’allais maigrir à une vitesse fulgurante en allaitant, voire même que j’allais pratiquement disparaître tellement j’allais maigrir à vue d’œil. Eh bien oui, j’ai maigri, pendant un temps. Par contre, mes dernières livres en trop se font un malin plaisir à élire domicile dans mon corps. En ce moment, je me fais penser à un écureuil qui aurait fait ses réserves pour l’hiver, sauf que le printemps est revenu et qu’il n’a jamais eu besoin de les utiliser! Merci génétique.

  1. Les hallucinations auditives

Mon bébé n’a que trois mois et des poussières et je l’entends déjà dire « maman ». Mon copain aussi d’ailleurs. Parmi les autres mots qu’elle sait déjà prononcer, j’ajouterais le mot « gleeba » et « ouashish ». C’est une surdouée ma puce.IMG_1397 (1)

  1. Se faire confiance

À force de lire sur le sujet et d’en parler avec les autres, on finit par se faire une idée de la mère idéale que l’on voudrait devenir. La vérité c’est qu’en fin de compte, il faut faire de son mieux pis c’est ça qui importe. Je l’avoue, j’endors mon bébé au sein et il m’arrive parfois de dormir avec elle dans le lit. J’espère ne pas me faire juger pour autant.

  1. La coquille, cet ennemi juré

Si j’en entends encore un me dire que je pourrais aller promener ma puce en voiture pour l’endormir, je l’assomme. La coquille est mon ennemi juré. Mon bébé la déteste pour mourir. À chaque fois que je la dépose dedans, une crise exponentielle qui dure à vitam aeternam s’en suit, accompagnée de sueur et de palpitations cardiaques de ma part.

  1. Oreilles bioniques

J’ai maintenant des oreilles bioniques. Peu importe le bruit environnant, je peux entendre le simple couinement de ma poulette à travers quatre épaisseurs de murs.

 

  1. Patience

Patience, patience et patience. On n’en n’aura jamais assez je crois.

  1. Les découvertes surprenantes

– Un bébé c’est toujours cute, même quand elle force pour faire un numéro deux.

– Mon bébé sent toujours bon. Même lorsqu’elle sent le lait. Même lorsque le lait a fait un aller-retour.

– On ne meurt pas de manquer de sommeil.DSC_0489

  1. Les petites victoires

Euh non, mon enfant ne prend pas 500 000 milles grammes par jour comme celui du voisin qui est dans le percentile 99. Chaque jour, je m’émerveille devant la balance lorsque ma poulette a pris quelques grammes. Elle ne grandit pas vite, mais elle a beaucoup de cheveux et est éveillée comme pas une! Je m’excite à l’idée que d’ici quelques semaines, elle va bientôt pouvoir changer de grandeur de couches…

  1. Une job à temps plein

C’est une véritable job à temps plein de s’occuper de son bébé. Nous sommes loin de boire des mojitos assis dans notre divan à longueur de journée. OK, parfois à l’occasion, mais pas la majorité du temps.

Malgré tous les sacrifices, ce nouvel « emploi » est la plus belle chose qui me soit arrivée. Il n’existe pas de « travail » plus valorisant au monde. J’ai le meilleur «  employeur » au monde et les sourires de ma poulette est mon salaire, qui vaut largement tous les efforts.

 

 

Publicités

4 commentaires sur “Nouvel emploi

  1. Bonjour à vous,
    En voilà de jolis yeux !
    Hé bien vous voilà tout simplement maman, félicitations ! Comme j’ai souri en vous lisant, vous avez remonter des souvenirs en moi…
    Je pense que c’est à chacun de faire son petit bonhomme de chemin, tout n’est pas à prendre, cela donne une idée mais c’est tout, car chaque être est différent face au vécu. Et puis, j’ai remarqué que devenir maman, rend amnésique avec le temps, les copines eux n’ont pas eu de désagréments, mdr 😉
    Je ne veux pas vous démoraliser mais il faut quelques mois si vous faites attention à votre alimentation pour retrouver votre corps. Le plaisir d’être maman… 😉
    Je vous souhaite plein de bonheur auprès des vôtres, profitez au mieux de ces moments si riches.
    Au plaisir !
    🙂

  2. Tu dois maintenant mieux comprendre ta mère qui a eu quatre enfants et que tu croyais qui ne travaillait pas. Et le meilleur que tu ne sais pas encore, c’est qu’on est mère ( et père) pour la vie. Tu es une mère superbe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s