Au revoir Madiba

South Africa 1028Je suis tombée amoureuse de l’Afrique du Sud à l’automne 2011. Elle était belle, avec sa fière allure au lendemain d’une coupe du monde de soccer un peu trop extravagante. Avant même de mettre le pied hors de l’avion, je savais déjà que ce serait un coup de foudre, pour toutes les raisons imaginables et celles inimaginables. Un pays bordé par les océans qui regorgent de ressources naturelles avec une population dynamique et souriante et des paysages à couper le souffle! Comment ne pas être attendri?

Aussi belle soit-elle, cette Afrique du Sud est loin d’être parfaite. Ces faiblesses sont observables le long des autoroutes, dans les bidonvilles où les gens y sont entassés, dans son gouvernement corrompu jusqu’à l’os, dans ses infrastructures qui tombent en décripitude ou dans les statistiques qui démontrent que sa population est la plus atteinte du VIH dans le monde. L’Afrique du Sud a des défauts, c’est un fait que personne ne pourra nier, mais elle a également le potentiel d’être une grande nation.

Autour d’un bon vieux whisky canadien, une dame assez âgée pour se souvenir de l’époque de l’apartheid nous a partagé ses souvenirs et ses angoisses. Les plaies de cette ségrégation sont encore rosées, elles ne seront jamais complètement guéries d’ailleurs, elle en a bien peur. Presque vingt années ont passées depuis la fin de ce régime autoritaire et le peuple souffre encore , les injustices font encore parties du quotidien de la majorité des Sud-africains. Le fossé entre les blancs et les noirs n’a fait que continuer à se creuser, c’est quelque chose d’indéniable, comme une sorte de cancer qui a continué à ronger le pays par l’intérieur. « This is Africa » dit-elle, sur un ton cynique mais un peu amusé. Le pays n’est pas encore parfait, mais il est déjà beaucoup mieux qu’avant 1994, ça c’est certain.

Cette dame, assise sur sa chaise de camping autour d’un feu de camp, nous racontait son amour pour Madiba, pour cet homme qu’elle connaissait depuis si longtemps, mais qui ne la connaissait pas. Elle nous a parlé de son pays et de son histoire. Nelson Mandela est la fierté de cette nation, sans contredit. Un homme plus grand que nature. Elle le respectait pour l’homme qu’il était et pour tout ce qu’il avait accompli. Des héros comme ça, il ne s’en fait plus! Déjà en 2011, elle s’inquiétait pour sa santé, car il était vrai que ses apparitions publiques se faisaient déjà très rares. Elle s’inquiétait également à savoir ce qu’allait devenir son pays lorsque monsieur Mandela quitterait ce monde. Le rêve de Mandela n’est toujours pas complètement atteint.

L’Afrique du Sud est un pays incroyable au passé trop difficile. Madiba sera à jamais le héros de ce peuple arc-en-ciel, à la fois métissé et disparate, qui ont eu la force de traverser une des plus grandes crises de l’histoire de l’humanité. Mandela leur aura appris le pouvoir de l’action et des idées. Sa voix aura unis son peuple, espérons qu’elle trouvera le moyen de continuer à les guider pour l’avenir.
South Africa 1025
« J’ai combattu la domination blanche et la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle tous les hommes pourraient vivre en harmonie et avec des chances égales. C’est un idéal que j’espère défendre ma vie durant. Mais, s’il le faut, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir.»

Nelson Mandela, 9 octobre 1963. Discours présenté suite à sa condamnation à l’emprisonnement à vie.

Publicités

3 commentaires sur “Au revoir Madiba

  1. Madiba a imprimé sa trace dans l’histoire de l’humanité. Pourrons-nous devenir des  » Madiba », porteur d’un message de paix dans un monde troublé, des réconciliateurs au cœur d’un monde divisé. Par son être Madiba nous a légué un magnifique héritage: l’humilité, le pardon et la recherche de la paix au delà de nos différences. Merci encore à l’auteur du blog pour cette belle page.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s