Cruelle insatisfaction

punta cana, noel, New York 160

Il n’existe pas de plus cruelle insatisfaction que le fait de ne jamais se sentir au bon endroit au bon moment, que de penser pouvoir obtenir mieux quelque part d’impossible, que de rêver d’être une meilleure personne dans un monde d’imparfaits.

Seuls les fous n’ont jamais rêvé de tout quitter, de tout abandonner pour mieux repartir à zéro quelque part de prétendument mieux. Les rêveurs se permettent ces douces folies les yeux ouverts tandis que les prisonniers de la routine y rêveront à la nuit tombée, lorsque Morphée viendra les visiter. Certains préfèrent colorier leur pelouse tandis que d’autres décident de planter de nouvelles graines, tout ça dans l’espoir inopportun d’embellir leur existence préfabriquée, de rectifier le réel qui n’est pas toujours à la hauteur des attentes fixées.

Comment faire, dans cette vie qui va à cent milles à l’heure, de prendre le temps pour être heureux? Il faut cesser de repousser à demain les efforts et les changements à apporter afin d’atteindre la satisfaction d’exister. Il existe une seule vie pour notre personne et on se doit de se l’approprier. Imaginer que vous laissez tomber vos inhibitions, que vous surmontez vos peurs, que vous osez réaliser vos rêves, que vous cessez d’être esclave de vos obligations.

Les insatisfaits se posent souvent des questions justifiées, et parfois injustifiées, à savoir comment faire pour soulever des montagnes, pour décrocher la lune ou tout simplement pour marcher sur l’eau? La vérité est simple : cesser de dépenser votre énergie pour les choses qui n’en valent pas la peine et prenez le temps de vous écouter. Le bonheur existe vraiment que si on se le permet.

Un vieux sage a déjà dit que le secret du bonheur était de se battre pour changer ce que nous pouvons changer et avoir la force de laisser aller ce que nous n’avons pas le contrôle d’améliorer. La tranquillité d’esprit est un long processus de cheminement intérieur et seuls les plus sages auront la chance de l’atteindre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s