Soirée prodigieuse

J’ai vu, ou du moins entendu, Coldplay pour la première fois en spectacle à l’été 2005 à Glasgow en Écosse. Mes amis et moi n’avions pas assez d’argent pour se payer le billet du spectacle qui avait lieu au Bellahouston Park, le prix du billet étant de 50 livres sterling, soit environ 125$ à l’époque étant donné le taux de change dérisoire. Nous avons donc réussi à nous installer sur une petite colline située à l’extérieur des clôtures afin de pouvoir observer le spectacle. L’emplacement était inespéré, nous étions en mesure de voir une partie de la scène et des écrans géants sans avoir eu besoin de débourser la moindre cent!

C’était lors de mon voyage en sac à dos autour de l’Europe, il s’agissait de la tournée pour le disque X & Y.  Nous avons  fait des pieds et des mains pour nous rendre au spectacle lorsque nous avons appris que le groupe faisait une prestation en plein air cette soirée-là. Notre plan de match pour la soirée était simple : peu importe le résultat, en autant qu’on entende de quoi!

Tout ce que je me souviens c’est que le spectacle était électrisant et nous étions complètement exaltés. L’ambiance était parfaite. Nous étions cinq québécois paumés en voyage et nous avions la chance d’assister gratuitement au spectacle d’un des plus grands groupes de musique au monde. Nous étions jeunes et nous étions encore à l’étape de notre vie où nous croyions que le monde nous appartenait.

Ce fût une des soirées les plus mémorables de ce voyage… non pas seulement parce que le show était excellent mais tout simplement parce que pour une rare fois dans nos vies, nous avions le sentiment d’être libre. Nous nous sentions privilégié d’être à cet endroit à ce moment! Nous n’aurions pas échangé notre place avec personne d’autre sur la terre à cet instant précis. À nos yeux, nous étions les rois du monde et rien ne pouvait nous arrêter! La vie nous appartenait. Nous ne savions pas où nous dormirions le jour suivant et c’était justement ça la beauté de la chose. C’était avant que les responsabilités ne deviennent la principale source de motivation de notre vie rangée.

Ce fût la dernière soirée que nous avons partagés les cinq ensemble pendant ce voyage. Le lendemain matin j’ai pris un avion pour la Belgique et les autres sont partis pour l’Angleterre. Ce fût une soirée prodigieuse et il me semble, pour ce que j’ai eu la chance de percevoir à travers les branches, que la prestation donnée par Chris Martin ce soir là fût mémorable.

C’est donc avec beaucoup d’appréhension que j’attends le spectacle du fameux groupe légendaire cet été à Montréal… je sais que le sentiment d’euphorie que j’ai pu ressentir il y aura bientôt sept ans dans un champ écossais ne pourra jamais être le même mais j’espère tout de même pouvoir revivre un peu de cette folie que peut amener un band aussi incroyable devant une foule en délire. J’aurai peut-être même la chance d’entendre une prestation « live » d’une de mes chansons préférées, Amsterdam en version acoustique… avis aux vrais fans!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s